- - - -


Au cours de ses années primaires, Kami n'a jamais appris le piano, mais il avait des cours de calligraphie Japonaise traditionnelle. Mais il disait qu'il aimait la classe de musique, et qu'il y allait, écouter seul les enregistrements. Il n'aimait pas la défaite, et en matière de musique, c'était un enfant très compétitif.

La première fois qu'il joua des percussions fut lorsqu'il était en cinquième année primaire, au festival de son école. Il s'attendait à être l'enregistreur assigné, mais il fut partie des trois enfants à jouer les percussions. Il y a travaillé dur, et est même devenu le meilleur élève, enseignant alors à ses deux autres camarades.

Ce n'est qu'au lycée qu'il a commencé à jouer de la batterie. Il regardait le Best Hit USA à la télévision, et aimait beaucoup Duran Duran et Culture Club. Même si, ironiquement, il a toujours préféré le brittanique à l'américain, sans être intéressé au rythme lui-même. Au lycée, l'un de ses amis était lui aussi passionné de musique, et décida de former un groupe. Le choix de l'instrument de Kami se tourna tout d'abord vers la guitare, mais ne pouvant pas, il décida de retourner vers la batterie. Il travailla alors dur afin de s'acheter un set de batterie de base. Mais même si c'était un kit de base, c'était une chose vraiment rare pour un enfant tel que lui.

Il se mit alors à travailler dur sur la batterie. Il pouvait jouer 4 à 5 heures par jour, et toute la journée le dimanche. Etant au club de tennis, qui lui prenait du temps les autres jours, il ne pouvait pas plus y travailler. Il a très vite acquis le quatre temps, puis le huit temps, et a appris seul le seize temps. Il raconte que lorsqu'il regardait le batteur de Dead End, il était stupéfié de son grand talent technique.

C'est à 17 ans que Kami décida de devenir musicien professionnel. Avec son groupe actuel, il faisait des compétitions, et le groupe devenait le représentant local. Lorsqu'ils sont arrivés à la compétition finale de Tokyo, ils pensaient être assez professionnels. Après le lycée, Kami s'installa à Tokyo. Ne pouvant être suivi par les autres membres du groupe, il en rejoigna un nouveau, 3P Mayonnaisse, qui était plutêt de style punk.

Kami ne se souciait pas vraiment du genre de musique de ses groupes. Il est donc passé aisément du hard rock au punk. Aussi, le bassiste de ce nouveau groupe venait de la même ville que lui. Il disait qu'il aimait bien les Sex Pistols et les Buzzcocks, et que sa vie réelle était aussi malheureuse que la musique punk. Mais, désirant des partitions demandant beaucoup plus de technique, il a très vite compris que le punk n'était pas vraiment son style.

Il découvrit alors le Visual Kei, et rejoint Kneuklid Romance. Puis, lors d'un Livehouse, Kami rencontra Malice Mizer. Il ne parla avec aucun autre membre du groupe que Yu~Ki, qui lui proposa de rejoindre le groupe. Kami déclina d'abord l'offre, puis, quelques temps plus tard, fut appellé par Mana, et accepta finalement de les rejoindre. D'abord en tant que membre provisoire, puis, environ six mois plus tard, en tant que membre officiel du groupe.

En termes d'expérience musicale, Kami répond: "D'abord, le battement du coeur de ma mère, ensuite, l'enregistreur. Puis, le xylophone. Et les nombreux autres instruments de la classe de musique à l'école, et puis l'enregistreur de Michiko. Et puis, la batterie. Les timbales. J'ai aussi joué de la basse, et plus tard, du piano."


Batterie de Kami dans Malice Mizer, époque Merveilles.