- - - -


Nom : Malice Mizer (マリス•ミウェル)
Nationalité : Japonaise
Style : Visual Kei - Gothic Rock
Début : Août 1992
Etat : En pause pour une durée indéterminée (depuis 2001)
Labels : Nippon Colombia - Midi:Nette
Site Officiel : http://www.malice-mizer.co.jp

Membres : Mana (G.), Közi (G.), Yu~ki (B.), Kami (Dr. - Eternal Blood Relative)
Anciens Membres : Gaz (Dr.), Tetsu (Vo.), Gackt C. (Vo.), Klaha (Vo.)

Malice Mizer commence en août 1992 avec les deux guitaristes Mana et Közi, qui, s'étant rencontrés en faisant tout deux partie partie de Matenrou, réalisent les similitudes de leurs conceptions de la musique et décident de former leur propre groupe.
Bâti sur un concept concernant la condition de ce qui est humain à travers la malveillance et le tragique, et par l'inspiration de la France apportée par Mana, Malice Mizer voit alors le jour.
Très rapidement, ils sont rejoints part Tetsu au chant, Yu~ki à la basse et Gaz à la batterie. Quelques mois plus tard, ce dernier quittera le groupe et sera remplacé par Kami.
Après leurs deux demo-tapes Sans Logique et Sadness, le groupe sort son premier album, Memoire, suivit d'une édition deluxe contenant la "chanson-bonus" Baroque.
Leur visuel est sombre, mais sobre, aux allures gothiques et baroques, parfois parsemé de légères touches de couleurs.

Fin 1994, Tetsu quitte le groupe pour des raisons quelque peu obscures, et sera remplacé quelques mois plus tard par Gackt Camui, ce qui propulsera le groupe à son apogée quelques années plus tard.
Revenons aux débuts de Gackt au sein de Malice Mizer, avec la sortie de leur premier single Uruwashiki kamen no shoutaijou, qui précédera Voyage ~sans retour~, leur second album.
Vient ensuite l'époque de Merveilles, leur troisième album et sans doute le plus connu, puisqu'il a été classé deuxième à l'Oricon Top en 1998, marquant cette apogée si particulière dont bénéficiait Malice Mizer.
Leur visuel est beaucoup plus coloré, chaque membre abordant une couleur qui lui est spéficique, et les costumes sont pour la plupart davantage inspirés de la France du XVIIIè siècle.

Toutefois, le rêve prend fin en janvier 1999, lorsque Gackt quitte le groupe, pour des raisons tout aussi obscures que celles de Tetsu, et décide de commencer sa carrière solo.
Pire encore, Kami décède au mois de juin de la même année, d'une hémorragie sous-arachnoïdale. Enorme coup dur pour le groupe et les membres, et beaucoup pensent alors que Malice Mizer ne s'en relèvera pas.
Malgré tout, les trois membres restants décident de continuer et réalisent un single nommé 再会の血と薔薇, ainsi que le mini-album&video Shinwa: Kami's Memorial Box, contenant deux chansons composées par leur regretté batteur, qui, malgré tout, restera toujours considéré comme un membre de Malice Mizer et ne sera pas remplacé.

Bien qu'ils conservent leurs couleurs respectives, les visuels de Malice Mizer deviennent beaucoup plus sombres et plongent dans une atmosphère gothique, les menant tout droit dans l'univers de 薔薇の聖堂, leur quatrième et dernier album.
L'ombre d'un nouveau membre est alors dévoilée: il s'agit de Klaha, le nouveau chanteur de Malice Mizer, dont la voix d'opéra convient parfaitement au concept de l'album.
Suivront par la suite trois singles: Gardenia, Beast of Blood et Garnet.

Cependant, fin 2001, les membres de Malice Mizer décident de mettre le groupe en pause, afin de s'ouvrir chacun à sa propre carrière.